Retraite

Toutes les étapes de la vie sont importantes pour l’UFM et, tout particulièrement celle de la retraite car nous chérissons nos aînés. Il était donc logique qu’ils fassent l’objet de plusieurs demandes de la part de l'Association.

1966

Retraite

L'UFM demande que les femmes puissent partir à la retraite dès l'âge de 60 ans.

1968

Retraite

L'UFM demande à faire bénéficier les retraités pères de famille d'une allocation globale d'environ 5%, ne tenant pas compte du nombre d'enfants.

1997

Retraite

L'UFM demande au Conseil National une réflexion sur la pension de réversion des conjoints au bénéfice des épouses divorcées n'ayant pas perçu de pension alimentaire.

1966

Retraite

L'UFM demande une bonification pour la femme veuve ou divorcée ayant une activité afin de pouvoir partir à la retraite avant l'âge requis, en gagnant un an pour chaque enfant à charge.

1968

Retraite

L'UFM demande que les femmes monégasques fonctionnaires puissent bénéficier , après 37 ans 1/2 de service, de 40 annuités maximales par la prise en considération de ses charges pour enfants ou d’une pension à jouissance différée, si elle n’atteint pas la limite d’âge ou bien d’une pension immédiate si elle est mère de trois enfants vivants ou décédés.

1966

Retraite

L'UFM demande qu'en cas de décès, la réversibilité d'environ 50% soit appliquée au mari, s'il existe un ou plusieurs enfants mineurs qui poursuivent des études.

1972

Retraite

L'UFM demande que les femmes salariées ayant élevé au moins deux enfants puissent bénéficier d'une majoration de leur durée d'assurance égale à une année supplémentaire par enfant élevé.